L’Alpine A310

Quand on parle d’Alpine, c’est toujours la berlinette A110 qui vient à l’esprit, et pourtant, l’A310 4 cylindres qui lui a succédé n’a pas à rougir devant son illustre aîné, bien au contraire !!!
Pour bien comprendre son histoire, il faut juste se replacer à l’époque de son lancement en 1971. Jean REDELE, fondateur de la marque et gestionnaire avisé, a bien compris depuis longtemps qu’il doit élargir sa clientèle pour assurer la pérennité de son entreprise. La berlinette est bien un formidable outil sportif, mais avouons le tout de même, un peu étriqué et d’un confort spartiate pour transporter la petite famille de l’heureux propriétaire en dehors des spéciales de rallyes !!!
Pour faire bref, il faut abandonner les performances pures et dures pour s’orienter vers le « Grand Tourisme ». En clair, si on peut gagner des clients Porsche, ce sera parfait !!!
Pour élaborer cette nouvelle GT, Alpine dispose d’atouts et d’expériences formidables avec ses nombreuses participations en rallyes et aux 24 H du Mans.
La berlinette est à juste titre réputée pour son agilité, et les prototypes du Mans, limités en puissance, doivent se «rattraper» grâce à des suspensions et un aérodynamisme très sophistiqués.
Les concepteurs de l’A310 ne pouvaient pas rêver mieux comme références et ………….. comme contraintes imposées par le «patron» !!!
Le cocktail qui va tomber des planches à dessin ne va pas le décevoir, bien au contraire, et les metteurs au point vont aller de bonnes surprises en bonne surprises !!!

Pensez donc :

  • 215 km/h avec seulement les 125 ch du moteur dérivé de celui de la R 12 G.
  • 4 places.
  • une tenue de route comparable à celle d’une voiture à moteur central.

A sa sortie, la presse spécialisée est unanime pour vanter les qualités de cette nouvelle GT. Dans son essai de Sport-Auto, José Rosinski n’hésite pas à la comparer à la Ferrari Dino 246 GT !!!

Cette superbe auto va être produite en plusieurs modèles :

  • A310 type VE : 1605 cm3, 2 carburateurs Weber horizontaux, 125 ch Din, 1255 exemplaires.
  • A310 type VF : 1605 cm3, injection électronique Bosch (normes anti-pollution oblige), 125 ch Din, 699 exemplaires.
  • A310 type VG (également appelée TX) : moteur de la R 16 TX, 1647 cm3, 95 ch Din, 386 exemplaires.
  • A310 1800 cm3 préparée pour les rallyes, nombre d’exemplaires indéterminé.dieppe

Alors, pourquoi cette auto exceptionnelle n’a-t-elle pas eu plus de succès malgré des qualités évidentes ? Nous tenterons plusieurs réponses :

  • elle est arrivée après une voiture mythique, auréolée de très nombreuses victoires en rallyes.
  • elle a un comportement très typé circuit, très efficace, mais beaucoup moins spectaculaire que celui de la berlinette.
  • le réseau Renault n’était pas du tout préparé aux réglages et à l’entretien d’une voiture très sophistiquée pour l’époque.
  • et surtout, et c’est sans doute le plus important, ceux qui l’ont critiqué ne l’avait certainement pas conduite. Ou alors, ils étaient d’une totale mauvaise foi !!!

jpc

Cette magnifique voiture a maintenant 40 ans, l’âge de la maturité !

Cet anniversaire a été joyeusement fêté à la Châtre, le 22 mai 2011 :


C’est le moment ou jamais de la REDECOUVRIR !
Vous ne serez pas déçus et deviendrez , comme nous, des inconditionnels !